Consommation de tabac en France en 2014 : Marisol TOURAINE annonce des premiers résultats encourageants et confirme sa détermination dans la lutte contre le tabagisme

0
342

Les nouvelles données du Mesure Santé Inpes 2014 révèlent des premiers résultats encourageants sur l’usage du tabac en France :

  • le nombre de fumeurs normaux (qui fument tous les jours) a chuté pour la première fois depuis 2010, passant de 29,1 % en 2010 à 28,2 % en 2014 ;
  • la proportion d’ex-fumeurs a augmenté de deux points, passant de 29,2 % en 2010 à 31 % en 2014 ainsi que le pourcentage de fumeurs ayant fait un effort d’arrêt au cours de l’année est passé de 25,2 % à 29 % ;
  • la fréquence du tabagisme de routine chez les femmes est passée de 26 % en 2010 à 24,3 % en 2014.
  • Néanmoins, la fréquence de consommation de cigarettes reste globalement élevée en France avec 34 % de fumeurs actuels (fumeurs occasionnels) parmi les 15-75 ans. Il reste bien supérieur à celui de nombreux autres pays occidentaux. De la même manière, la variété des individus qui essaient le tabac reste trop élevée (près de 80 %).

Ces résultats valident la nécessité de rechercher le plan engagé pour minimiser le tabagisme en France en renforçant la prévention pour éviter l’apparition du tabagisme ainsi qu’en menant des actions efficaces pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. C’est l’enjeu du Programme National de Réduction du Tabagisme (PNRT) publié par Marisol TOURAINE le 25 septembre 2014.

De nombreuses procédures ont effectivement été appliquées depuis septembre 2014 :

  • diffusion du projet d’information « le tabac tue un fumeur sur deux » ;
  • triplement du plan substituts nicotiniques purs pour les jeunes de 20 à 25 ans ;
    loi sur le marketing de la cigarette électronique.

Dans le cadre de l’évaluation de la dépense de santé au Parlement en avril, le gouvernement fédéral inclura par voie d’amendement des mesures issues du PNRT :

  • Le paquet neutre de cigarettes, pour éliminer efficacement versus la publicité et le marketing ;
  • Lieux de vente sans publicité ;
  • Véhicules sans tabac à la visibilité des enfants;
  • L’interdiction de la publicité pour les cigarettes à vapeur et la restriction du vapotage dans certains lieux publics ;
  • La responsabilisation des gendarmes locaux pour élaborer les contrôles de gouvernance liés au tabac ;
  • Interdire les saveurs artificielles qui intéressent les jeunes ;
  • L’ouverture du lobbying du secteur du tabac.
  • Reste à réduire la consommation de tabac des femmes

La consommation de cigarettes chez les femmes de 20 à 25 ans est passée de 39 % en 2010 à 32,5 % en 2014 et également de 35,7 % à 28,7 % chez les femmes de 26 à 34 ans.

Mais les cellules cancéreuses du poumon ont été la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes ces derniers temps, avec 8 623 décès en 2012, juste derrière les cellules cancéreuses de buste.

17,8% des femmes enceintes fument encore au 3e trimestre de la maternité. C’est le taux le plus élevé d’Europe. Marisol TOURAINE a annoncé la mise en place du pictogramme „femmes enceintes” qui apparaîtra systématiquement sur tous les paquets de cigarettes d’ici 6 mois, pour sensibiliser les femmes aux dangers du tabagisme pendant la grossesse.

Poursuivre la vigilance autour des cigarettes électroniques, principalement utilisées par les jeunes.

Marisol TOURAINE, Prêtre du Social, de la Santé et des Droits des Femmes, suit de très près l’évolution de la consommation de cigarettes électriques et rappelle aujourd’hui que si la cigarette électrique peut potentiellement être utilisée pour aider à l’arrêt de la cigarette, son encadrement doit être renforcé pour éviter d’encourager les jeunes à commencer à fumer des cigarettes.

Incontestablement, le Baromètre montre que les « vapoteurs » sont plutôt ordinaires plutôt jeunes :

  • 8% des 25-34 ans sont des utilisateurs quotidiens ;
  • 45% des 15-24 ans ont déjà essayé la cigarette électronique.
  • La vente de cigarettes électroniques aux mineurs est interdite depuis juin 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici