Marisol TOURAINE lance une campagne d’information pour inviter les professionnels de santé à parler de la fin de vie avec leurs patients – La fin de vie : parlons-en avant

0
355

Marisol TOURAINE, Prédicateur du Social mais aussi de la Santé et du Bien-être, lance le premier volet du projet national d’information axé sur les professionnels de la santé pour faire connaître les nouvelles prescriptions liées à l’achèvement de la vie. L’objectif est de fournir aux professionnels les outils leur permettant de participer au dialogue avec leurs patients.

La loi du 2 février 2016 crée de nouvelles libertés civiles et renforce les droits existants des personnes malades et en fin de vie.

Elle place la personne au cœur des choix qui la concernent. La réglementation répond au besoin d’une fin de vie sensée, accompagnée et sereine, par une meilleure gestion de la souffrance ; il améliore l’accès et l’utilisation des directives d’avancement et les rend opposables aux professionnels de la santé ; la loi précise le refus de l’obstination déraisonnable et consacre également le droit à une sédation profonde mais aussi constante jusqu’à la mort.

La fin de vie : parlons-en

La marque de fabrique du projet insiste sur l’importance d’aborder le sujet de la fin de vie, sans attendre de tomber malade. La marque souligne le caractère essentiel de la discussion entre l’expert ainsi que sa personne.

  • Comment parler des instructions de développement et aussi aider les gens à les composer ?
  • Exactement comment motiver le client à choisir une personne de confiance ? Exactement comment soutenir et apaiser la souffrance et faire tout ce qui est possible pour s’assurer que la personne a une fin de vie raisonnable ?

Ce sont toutes des questions que les spécialistes de la santé peuvent avoir à se poser. La campagne propose des réponses en leur donnant des outils, des infos et des conseils pratiques :

  • des encarts dans la presse spécialisée ainsi qu’un projet électronique sur les sites de médias spécialisés ;
  • un guide „Referrals” et des fiches sensibles.
  • Le principe de ce projet a été inscrit dans le Prépare national 2015-2018 pour l’avancement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie, présenté par Marisol TOURAINE le 3 décembre 2015.

Menée par le Centre National de Soins Palliatifs et de Fin de Vie, en collaboration avec le Ministère des Affaires Sociales ainsi que de la Santé et du Bien-être, le 2ème volet de cette campagne sera lancé en février 2017, pour informer le public sur les droits des personnes malades ainsi que les personnes décédées.

„De même qu’un client peut choisir son médecin et sa thérapie, il doit pouvoir, malade et en fin de vie, choisir de pouvoir finir sa vie tout comme le respect de soi comme il a vécu, sans endurer. Rester dans le contrôle de sa vie jusqu’à son départ renvoie au respect de soi, une exigence démocratique autant que citoyenne. J’ai lancé ce projet pour que les experts du bien-être aient tous les détails et toute l’aide possible pour garantir ce droit. Les Français seront également bien meilleurs informés. Nous le leur devons », a proclamé Marisol TOURAINE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici